LES FLEURS DE DOMINIQUE VOYNET AUX MONTREUILLOIS

 

58 pages de campagne électorale dans toutes les boîtes aux lettres. Un record. Le premier ?
58 pages de campagne électorale dans toutes les boîtes aux lettres. D’un coup, un record ! Le premier ?

Le printemps est en avance à Montreuil où les premières fleurs de la campagne municipale verte fleurissent dans toutes les boîtes aux lettres. Ce jeudi 28 février, comme tous les Montreuillois, j’ai reçu trois documents de Dominique Voynet : le bulletin municipal Tous Montreuil, le n°2 du mensuel La lettre de la Maire (ainsi le rythme de 4 documents dans toutes les boîtes aux lettre par mois est déjà assuré) et… un pavé qui se veut historique (Montreuil Avance 2008-2013. Avec, je ne l’oublie pas, un point d’exclamation final au cas où notre admiration d’emblée mériterait une incitation pavlovienne.

Que du beau ! Papier-glacé et belles couleurs au service de la majorité municipale. On en prend plein la vue. Du lourd aussi, 58 pages d’un coup, il faut les digérer. Nous sommes en plein gavage. Il va me falloir un bon week-end d’attention pour tout lire. Qui osera maintenant parler de la crise de la presse ? Pas de la presse municipale verte en tout cas. Les imprimeurs et les agences n’en attendaient peut-être pas autant, mais en matière de Com’ Turbo, avec Dominique Voynet, nous ne sommes jamais déçus. Il reste à savoir si près des yeux vaut près du cœur…

Le plus cocasse, c’est que deux jours plus tard, ce samedi 2 mars, la même Dominique Voynet, invitée de l’émission « Samedi politique » déclare sans rire (il est vrai que ce n’est pas son fort) : “La vie politique à Montreuil est rude et brutale, trop tôt donc pour parler de ma candidature à la mairie.” N’en parlons plus alors ! Sauf que les paroles s’envolent, mais les écrits restent… Et, justement, c’est ce qui est intéressant avec eux et c’est bien pourquoi nous en reparlerons.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *