Juste un point d’ironie…

Point d'ironie MetzgerLe n° 58 du périodique Le point d’ironie * est réalisé par Gustav Metzger. Né en Allemagne dans une famille juive polonaise orthodoxe, il arriva en Grande-Bretagne avec un convoi d’enfants réfugiés en 1929 ; ses parents et d’autres membres de sa famille périront dans les camps. Metzger, radical, est un pionnier de l’art conceptuel et performatif, ainsi qu’un militant intransigeant des causes anticapitalistes et environnementales.

* Le point d’ironie trouve son origine lors d’une discussion entre agnès b, Christian Boltanski et Hans-Ulrich Obrist en 1997.

Six à huit numéros paraissent chaque année. Chacun est investi par un artiste qui se l’approprie pour en faire un objet d’art singulier.

Périodique atypique tant par sa gratuité, son format et sa diffusion, le est distribué sur le mode de la dispersion numéros déjà parus : d’ironie (cent mille exemplaires à travers le monde dans des musées, galeries, librairies, écoles, cinémas, boutiques, etc.)

Inventé par l’écrivain français Alcanter de Brahm à la fin du XIXe siècle, le “point d’ironie” est un signe de ponctuation employé à la fin des phrases (comme un point d’exclamation ou un point d’interrogation) pour indiquer les passages ironiques d’un texte.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *