LES TABLEAUX PHOTOS D’HARRY GRUYAERT

Harry Gruyaert, immense photographe et fabuleux coloriste.
Harry Gruyaert, immense photographe et fabuleux coloriste.

La photographie, dans les années 70, a permis le rêve d’exprimer le monde en couleurs. Elle exposa aussi une nouvelle construction du réel. Avec le belge Harry Gruyaert, la couleur est devenue la « pâte » expressive de véritables tableaux où les personnages et les objets n’ont que peu d’importance. Alors quoi ? Ce qui compte ce sont les lignes, les points, les surfaces « tâche » qui composent un ensemble qui s’impose de diverses manières à l’œil. Pourtant, ce sont bien des paysages et des scènes de vie que le photographe nous propose. Les photos d’Harry Gruyaert méritent qu’on les regarde de près ou de loin. Comme les tableaux des grands maîtres qui prenaient, avec chaque touche de pinceau, du recul pour s’assurer de leur composition d’ensemble. De retour en Belgique, après des années d’exil dès l’âge de 21 ans, il utilise ce qu’il a apprit de la couleur dans le pays qui la lui révéla – le Maroc – pour saisir ces nuances infinies de gris et de sable où le pale des bleus et des verts, s’associent avec une extrême intensité lumineuse. Il est passionnant de comparer les clichés réalisés avec la fameuse pellicule Kodachrome et ceux qui ont basculé dans l’ère numérique. Harry Gruyaert dit qu’il y a moins de « rigueur » mais plus de « risques ». On constate l’évidence : ici le progrès technique n’est pas un plus, mais une autre possibilité.

JUSQU’AU 14 JUIN

Exposition Harry Gruyaert à la Maison européenne de la photographie – ville de Paris. 5/7, rue de Fourcy. 75004. Métro : Pont-Marie ou Saint-Paul.

Ouvert du mercredi au dimanche de 11h00 à 20h00. Tél : 01 44 78 75 00

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *