Nathan le Sage par Bernard Bloch au théâtre Berthelot

Une leçon de tolérance contemporaine encore !
Une leçon de tolérance contemporaine encore !

La magnifique pièce de Gotthold Ephraïm Lessing est mise en scène par notre ami montreuillois. Lors de sa tournée en Ile-de-France, il fait une halte au théâtre Berthelot. Un extrait de l’interview de Bernard Bloch par Catherine Robert dans le magazine La Terrasse de janvier 2013 (n°205).

« La pièce se déroule en 1187 ou 1193, alors que Saladin a repris Jérusalem aux Croisés. Au centre de l’intrigue, Nathan le Sage, riche marchand juif. Saladin, dirigeant politique éclairé – le seul personnage historique de la pièce, fascinant ! -, et un Templier qui tombe amoureux de la fille de Nathan. L’intrigue à suspense suit de multiples péripéties et rebondissements, qui définissent la quête identitaire (préoccupation sans cesse invoquée aujourd’hui !) comme point de départ et non point d’arrivée. C’est une comédie philosophique trépidante, défendant l’homme contre le dogme, plaidant pour la tolérance au sens des Lumières, c’est-à-dire non pas une attitude condescendante d’une majorité envers une minorité, mais une véritable acceptation de l’autre, une recherche et un désir de la différence. »

Dans le rôle titre, un second montreuillois : Philippe Dormoy.

Jusqu’au 27 janvier. Tous les jours à 20h00, sauf le dimanche 27 à 15h30

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *