Montreuil ne fait plus partie du plan de carrière de Dominique Voynet

Avec Dominique Voynet, les Montreuillois se sont habitués aux changements continuels de postures. Mais il faut bien admettre que quand il s’agit de sa carrière personnelle, la Sénatrice-Maire de Montreuil s’y consacre à plein temps… quitte à donner le tournis.

Nostalgie ministérielle. Dans Libération du jeudi 13 janvier 2011, on découvre une interview de Dominique Voynet qui ne manque pas de sel.

A la question « quel sera votre rôle [dans le cadre de l’élection présidentielle de 2012] ? », on savoure la réponse : « J’ai bien l’intention de prendre ma part du travail qui nous attend. En cas de victoire de la gauche en 2012, il y aura des ministres écologistes, trois, quatre ou davantage, et pas que des novices. J’ai une solide expérience et une vraie crédibilité militante. Et je pense que j’ai été une bonne ministre : même les chasseurs me regrettent ! ».

En déposant sa candidature pour un poste ministériel par voie de presse Dominique Voynet a donc opté pour la « méthode David Douillet ». Mais elle pousse le ridicule encore plus loin puisque’à 16 mois de la présidentielle, bien malin serait celui qui en connaît déjà l’issue.

Force est de constater qu’avec cette interview, Madame Voynet se démène moins pur la victoire de la gauche en 2012 que pour poser une option personnelle sur un éventuel strapontin ministériel !

Le tout et son contraire. Cinq petits auront donc suffi pour que la Sénatrice-Maire de Montreuil tombe le masque et révèle ainsi l’ampleur de son cynisme.

Souvenez-vous ! Samedi 8 janvier dans Le Parisien, elle annonçait qu’elle ne briguerait pas un nouveau mandat de Sénatrice. Lundi dans Le Journal du dimanche elle expliquait qu’elle quittait le Sénat avec « fierté ». Mardi soir à la soirée des vœux en mairie, elle annonçait aux personnalités invitées qu’elle avait pris la difficile décision de ne plus cumuler les mandats.

Reconnaissant qu’elle n’avait pas été assez impliquée à Montreuil ces trois dernières années, ce pseudo-renoncement au cumul des mandats aurait pour objectif – selon ses propos – de lui permettre de se consacrer pleinement à sa ville.

On sait que l’histoire est toute autre. Le non-cumul des mandats n’a pas été choisi par Dominique Voynet. Il lui a été imposé par d’autres : ses propres amis politiques. [lire notre article à ce propos sur www.elus-rsm.net].

Pousse-toi de là, que je m’y mette. Depuis hier, grâce à Libération, on sait désormais que si la gauche gagne en 2012, Dominique Voynet s’est auto-décrétée ministre incontournable d’Europe-Ecologie Les Verts. Ses camarades apprécieront.

Il devient donc évident que le beau discours d’une maire qui renoncerait à son mandat de Sénatrice pour être aux côtés des Montreuillois, n’est que du gros baratin ! Dominique Voynet – toute à sa crainte de perte de visibilité médiatique et politique –, le confirme donc publiquement.

Moi, moi, moi. En seulement 5 jours, Madame Voynet a mobilisé la presse… pour ne parler que d’elle. Son « plan de carrière » des prochains mois semble être son obsession. L’annonce d’hier révèle, s’il était besoin, son véritable visage et reflète en vérité fidèlement l’estime qu’elle porte à ses concitoyens montreuillois.

La morale de cette histoire, c’est que Dominique Voynet ne craint jamais de dire tout et son contraire et ce à quelques jours d’intervalle. Sans rougir, évidemment.

Les féministes qui aiment les hommes

Femmes pleinement – Photo Cédric Calmels

Je dois mon premier plaisir de théâtre de l’année au Nouveau Théâtre de Montreuil. Pourtant, avec Modèles de Pauline Bureau, l’homme « de son temps » (pas si en avance que cela…) que j’essaie d’être en prend pour son grade. La pièce se termine sans ambiguïté lorsque l’une des quatre comédiennes/musiciennes lâche un aveu qui sonne comme une invitation à un combat qu’elle invite à renouveler : « Je suis féministe ». Continue reading →

Montreuil sur les blogs

Une sélection… :=) de mes blogs préférés sur l’actualité montreuilloise. Elle s’annonce déjà riche en ce début d’année. En rendez-vous politiques et culturels. Le débat et les échanges vont continuer de plus belle. Merci de votre fidélité.

Les mariés de l’an 2011 à Montreuil

Montreuil,  avec une maire qui trouve le mariage “réactionnaire” et une nouvelle pratique “allégée” du mariage même…, s’affirme-t-elle comme révolutionnaire ? Pas vraiment sûr. Sur le fond, une grande légèreté dans l’approche historique et concernant les époux qui, les naïfs !, continuent d’y voir un jour important de leur vie. Sur la forme – réduite -, une pantalonnade doublée d’une usine à gaz pour les élus chargés d’officier… Pour en savoir plus cliquez sur le lien http://www.elus-rsm.net/article-mariages-au-rabais-a-montreuil-63431999.html