Un nouvel « outil » pour la jeunesse de Montreuil

Inauguration samedi dernier des nouveaux locaux du Service Municipal de la Jeunesse (on dit simplement SMJ). Beau bâtiment, belle rénovation, bureaux clairs et, enfin regroupés, les responsables et animateurs si essentiels pour le soutien culturel, mais aussi d’aide à la recherche de travail, et on pourrait dire d’accompagnement et de reconnaissance. Le Bureau d’Information Jeunesse (BIJ) est aussi dans les murs. En un mot : une réussite. SMJ… je suis toujours partagé sur la dénomination, DE la jeunesse, POUR la jeunesse, PAR la jeunesse, qu’est-ce qui caractérise le mieux le quotidien de ces rencontres essentielles ? Qu’importe dès l’instant où chacun s’y sent bien, accueilli et soutenu. Une fête donc ! La fanfare des Beaux-Arts de Paris, une fresque murale imposante et fraiche ainsi qu’une peinture dans l’escalier menant à l’étage du jeune artiste de Chelles, Jordane Kone de l’association Le manifeste coloré. Une projection de documentaires vidéo sur l’activité du SMJ filmés depuis un an par Vincent Delbos, de Chelles aussi, membre du collectif Toile Blanche. Enfin, un montreuillois auteur-compositeur-interprète, Kévin Soel. Le SMJ n’est pas sectaire… il a raison. Nul doute que ces nouveaux murs accueilleront bientôt des œuvres créées par des jeunes de notre ville et qu’il sera le lieu de nouvelles fêtes où tous s’y retrouveront. A noter : le SMJ ne donne pas directement sur la rue Franklin… ce n’est pas une raison pour hésiter. En deux pas on découvre une belle cour. Signalétique à venir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *