Ce théâtre qui déplace nos regards

Les clones, ces nous-mêmes qui nous prolongeraient éternellement…

Virtuose, la pièce de Julie Bérès l’est ! On hésite pourtant à écrire le mot tant on craint que celui ou celle à qui il s’adresse le classe dans le lot des flatteries stupides… Notre besoin de consolation, pièce actuellement jouée aux Abbesses me l’apparaît pourtant bel et bien.Je le dis d’autant plus aisément que la précédente pièce de Julie Bérès que j’avais vue m’avait semblé… manquer de sens bien que déjà particulièrement aboutie quant à la scénographie. Mais ici – sur le sujet de l’humanité mutante où manipulations génétiques, clonage, fécondation in vitro laissent entrevoir à court terme l’immortalité – cette dernière est absolument époustouflante poussant les ressources du plateau dans des limites rarement atteintes et pleinement au service d’un propos autant rigoureux qu’inquiétant. Continue reading →

Music-Hall à Montreuil

La grande histoire du music-hall est passée sur Montreuil hier soir. La fille qui prend la pose était là, et ses deux boys épuisés aussi. Ils l’aiment, probablement. Ils la quitteront, peut-être, peut-être pas… Pour la dernière représentation de Music-Hall donnée au petit théâtre de La Girandole (mais il est grand par un public qui régulièrement dilate ses murs), le texte magnifique de Jean-Luc Lagarce a fait rire et bouleversé le public.

Continue reading →

Montreuil passe à l’Ouest

C’est à Boulogne, hier soir, que j’ai retrouvé quelques intermittents du spectacle montreuillois. Pour leur première (la pièce y est jouée jusqu’au 9 novembre), ils brûlaient les planches du théâtre de l’ouest parisien… mais comment ne pas mettre le feu pour l’Art place Bernard Palissy ? Montreuil en belle position avec de fortes personnalités grâce à Philippe Lanton, metteur en scène, Evelyne Pelletier, Bernard Bloch, comédiens, qui ont présenté la pièce Le Professionnel de l’auteur contemporain serbe Dušan Kovačević. Continue reading →