Faille, tunnel… et lumière à Montreuil

Une faille 2

J’évoquais le 6 mai, avant d’avoir vu les deux derniers épisodes (7 et 8) de Une faille, le feuilleton théâtral de Mathieu Bauer, combien les citoyens – en l’occurrence les 21 Montreuillois amateurs qui font choeur – étaient restés jusque là en peu « en retrait ». Pour ce final, ils envahissent la scène. De manière étonnante et onirique puisqu’ils sont d’abord des morts-vivants plus vivants que morts qui hantent l’esprit du directeur de cabinet du maire et l’éveillent au réel en même temps. Puis ils deviendront des sortes de centaures-bisons qui se réapproprient leur territoire où pousseront enfin des roses… pour qui saura les planter. Mathieu Bauer a réussi son final. Car c’est la dernière pour lui qui va passer le relai de son idée à d’autres metteurs en scène invités dès l’année prochaine : Bruno Geslin et Pauline Bureau. « C’est l’occasion d’aborder des thèmes tels que le logement ou la justice sous des angles esthétiques et théâtraux différents. Car contrairement à la télévision, le théâtre propose des formes plus diverses, il prend plus de risques, il est plus vivant et plus inventif. Il n’y a pas une façon de dire un texte, de mettre en scène une pièce, il y en a mille. » Le directeur de notre CDN de Montreuil continuera lui à faire vivre Une Faille lors d’une tournée en France. Ne pas manquer, jusqu’au 7 juin, ces deux derniers épisodes, où une faille et la faillite d’un système économique et politique ouvrent – un peu – un espace de lumière.

Nouveau Théâtre de Montreuil / Centre Dramatique National.

Jusqu’au 7 juin 2013.

Place Jean-Jaurès. 93100 Montreuil. M°9 – station Mairie de Montreuil.

Résumé des épisodes précédents sur www.nouveau-theatre-montreuil.com

Réservation au 01 48 70 48 90

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *