L’homme nouveau emporté par les eaux

zamiatine

Soutenu par Gorki, professeur à l’Institut Polytechnique, un des maîtres et inspirateurs du cercle littéraire des « Frères Sérapion », Evgueni Zamiatine avait une place de premier plan dans le monde littéraire soviétique. Mais voilà, en 1920 il avait écrit Nous autres où il  exprime ses grandes craintes face à l’institutionnalisation de la Révolution en laquelle il crût comme tant d’autres. À un tel point que cet ouvrage, interdit par la censure, véritable contre-utopie, est considéré comme la source d’inspiration du 1984 d’Orwell. Suite aux traductions anglaise (1924), tchèque (1927) et française (1928), traductions pourtant réalisées sans son aval, il est accusé d’anti-bolchévisme en 1929 aux côtés de Boris Piliak et d’Ilya Ehrenbourg. Il démissionne de l’association des écrivains et publie L’Inondation, ultime parution d’avant l’exil. En 1932 et il se réfugie à Berlin, puis s’installe à Paris où il décèdera en 1937 à 53 ans. Extrait : (…) Sofia fit le tour de la maison. De fait, la fenêtre n’était pas attachée. Sofia l’ouvrit sans peine et se glissa dans la cuisine. Elle pensa : n’importe qui pourrait entrer – peut-être était-ce déjà fait ? Elle crut entendre un bruissement dans la pièce voisine. Sofia se tint coite. Pas un bruit, hormis le tic-tac de la pendule, au mur, qui résonnait jusqu’en elle. Sans bien savoir pourquoi, elle se mit à marcher sur la pointe des pieds. Sa jupe se prit dans la planche à repasser, qui était appuyée contre la porte, et elle se renversa à grand fracas. Aussitôt retentit dans la chambre un piétinement de pieds nus. Sofia poussa un petit cri, recula vers la fenêtre – il fallait se sortir de là – appeler à l’aide… Elle n’en eut pas le temps (…)». La suite, comme vous savez, en cliquant sur Chemins de lecture www.daniel-chaize.com (rubrique située juste sous le 9)

Zamiatine (Evgueni), L’Inondation, Édition Sillage, avril 2013.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *